Ciné-club : SOLEILS ATIKAMEKW

Manawan, 1977. Un véhicule tombe dans une rivière près d’une communauté autochtone. Deux Québécois blancs s’en tirent, mais cinq Atikamekw perdent la vie. Si la police conclut à un accident, pour les familles des victimes, des questions demeurent sans réponse. « OEuvre indispensable, le film évolue autant sur le terrain de la prise de position politique que sur celui du drame social intimiste. » (Charles-Henri Ramond, Ciné-Bulles)